ColloqueRecherche

La légitimation du politique : histoire, mémoire, pouvoir

22 octobre 2020 - 23 octobre 2020
Ce colloque international s'inscrit dans le thème transversal "Politique, Discours, Innovation" de l'ILCEA4 .
Les stratégies de légitimation du politique se constituent le plus souvent à partir des représentations mémorielles élaborées par les auteurs mêmes de ce discours dans l’histoire nationale. Aussi l’invocation d’une mémoire particulière de l’histoire peut-elle parfois défendre une certaine idée de la nation qui n’en vise pas moins à légitimer la pérennité d’un régime politique sans véritable opposition, ni possible alternance. Ce phénomène d’instrumentalisation de l’histoire permet de façonner des identités nationales selon les modèles dont les pouvoirs en place se réclament. Les discours officiels sur l’histoire inscrits dans les politiques de la mémoire suscitent, en contrepoint, l’émergence de discours alternatifs émanant d’acteurs divers issus de la société civile. Antagonistes dans leurs objectifs de légitimation du politique, ces deux types de discours n’en présentent pas moins souvent des similitudes dans le choix des outils dont ils usent pour promouvoir des modèles politiques décrétés légitimes, en inscrivant leur engagement dans la dimension proprement discursive et narrative, voire artistique.

Le présent colloque se propose de croiser ces deux types de discours dans les sociétés contemporaines. L’enjeu est de parvenir à éclairer des traits communs ou distinctifs dans les stratégies de légitimation impliquant la formation d’identités collectives par la (re)construction du récit historique ou les représentations mémorielles qui lui sont sous-jacentes. Comment le politique est-il légitimé ou délégitimé dans ces deux types de discours ? Le pouvoir est-il la seule finalité de ce processus de légitimation du politique par le recours à l’histoire et à la construction de la mémoire ? Dans quelle mesure un tel phénomène s’observe-t-il d’une aire géoculturelle à l’autre ? Telles sont, dans leurs grandes lignes, les questions auxquelles les intervenants de ce colloque tenteront d’apporter des éléments de réponse.
 
Comité d’organisation : Valéry Kossov, Damien Morier-Genoud, Zakaria Taha.

Comité scientifique : Korine Amacher (Université de Genève), Andrey Dorski (Université de Saint Pétersbourg), Franck Gaudichaud, (Université Toulouse 2), Jean Marcou (Sciences Po Grenoble), Claire Marynower (Sciences Po Grenoble), Victor Louzon (Sorbonne Université), Pascale Melani (Université de Bordeaux 3), Jean-Robert Raviot (Université Paris-Ouest Nanterre), Haoues Seniguer (Sciences Po Lyon), David Serfass (INALCO).

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Grande salle des colloques
Bâtiment Stendhal
Mis à jour le 23 avril 2020