ALMUDENA DELGADO LARIOS

Professeur des universités

Affiliation

Université Grenoble Alpes

Équipe de recherche

CERHIS

Domaines de recherche

Relations internationales du monde hispanique (relations politiques, économiques, sociales, culturelles); migrations; représentations; XIXe-XXe

Disciplines scientifiques

Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l'art; de la musique

Habilitation à diriger des recherches

Les facteurs idéologiques de la politique extérieure de l’Espagne 1833-1931
sous la direction de Professeur Paul Aubert Université Aix-en-Provence
from 02/09/2001 to 10/12/2005

Thèse

España y la Revolución Mexicana (1910-1931)
sous la direction de  Ascension Martinez Riaza
from 01/09/1987 to 19/10/1990

Responsabilités

 Membre élue du CA de l'Université Grenoble-Alpes (2016-2017)
 Membre élue du Conseil du Pôle SHS (2016-2019)
 Directrice de l’ILCEA4 de septembre 2014 à décembre 2016
 Directrice de la revue ILCEA en ligne de 2011 à 2016
 Chargée de mission auprès du VP Recherche 2014
 Membre élue du CEVU de l’Université Stendhal 2014-fin 2015
 Directrice de l’Institut des Langues et des Cultures d’Europe et d’Amérique (ILCEA, EA 613) de 2011 à 2014
 Directrice de l’UFR de Langues Étrangères (LLCE et LEA) de 2010 à 2014
 Directrice du CERHIUS (2006-2011).
 Directrice de l’UFR de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères (2010-2011).
 Membre élue du Conseil de l’UFR de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères (2009-2011).
 Responsable du Département d’Espagnol (2007-2009).

 Responsabilités scientifiques

Responsable avec Edmond Raillard de l’Axe Civilisations Hispaniques (Époques Moderne et Contemporaine, Espagne-Amérique Latine) et du programme de recherches Conflits dans le monde hispanique (Conflits intrasociaux : orthodoxies, déviances et dissidences ; Conflits intersociaux : relations internationales ; Conflits et identités) qui a donné lieu à des colloques internationaux en 2009 sur la problématique des orthodoxies et des dissidences et sur celle des transitions et consolidations démocratiques.

- Responsable avec Edmond Raillard du séminaire de l’Axe Civilisations Hispaniques qui, depuis 2011, privilégie les thématiques suivantes : la mémoire des évènements traumatisants (XIX-XX siècles) et les relations internationales dans le monde hispanique (XVI-XXI siècles).

- Responsable du programme Les relations internationales dans le monde hispanique : relations, frontières, migrations, transferts (XVI-XXI siècles) qui a donné lieu à différentes actions : une journée d’études à Grenoble en décembre 2009 et un symposium au congrès international de AHILA à Cadix, Espagne, en septembre 2011 sur la formation des Etats-nations et les relations internationales, d’une part, et, d’autre part, des conférences sur les relations artistiques de l’Espagne à l’époque moderne, à Grenoble en mars 2012 et un séminaire et journée d’études en 2014 sur Passages, ancrages, avec une attention particulière pour la problématique des voyages et des voyageurs, action conjointe avec le CEMRA dans le cadre de la restructuration des équipes de recherche et la constitution de l’unité de recherche ILCEA4 .

Responsable du projet Frontières, migrations, déplacements retenu et financé par les ARC 7 et 8 de la Région Rhône-Alpes et des actions scientifiques rattachées : trois journées d’études sur les frontières dans le monde hispanique (en février et novembre 2012 et en mars 2014), le numéro 18 de la revue ILCEA en ligne en juin 2013 et le II Colloque International « Les cicatrices dans l’Histoire : frontières, migrations, déplacements », Grenoble, 27-29 mars 2013.

En 2013-2014 : pilotage du processus de restructuration des équipes de recherche en langues avec la fusion de l’ILCEA et du CEMRA (dirigé par Catherine Delmas) et pilotage et rédaction dossier d’autoévaluation pour la visite du comité AERES en décembre 2014

En 2014-2015: Co-responsable avec Catherine Delmas (CEMRA) du projet transversal ILCEA4 "Passages, ancrage". Ce projet a été ensuite inclus dans l'Axe transversal "Migrations-frontières-relations internationales" de l'ILCEA4.

Champs de recherche

Analyse des relations internationales de 1833 a 1931 du et dans le monde hispanique (tout particulièrement les relations entre l’Espagne, la France et le Mexique), migrations-frontières, images et représentations (récits de voyages, presse du XIX siècle), histoire des femmes et des relations de genre, problématique du conflit dans le monde hispanique. Dans tous les cas, il s’agit de mettre en relation l’Espagne, l’Amérique Latine et l’Europe.

Ma recherche s’inscrit dans le cadre de l’histoire des relations internationales de l’Espagne à l’époque contemporaine, de la minorité d’Isabelle II (1833) à la fin de la monarchie d’Alphonse XIII (1931). Elle est marquée par une grande cohérence à partir de la thèse de doctorat centrée sur la période 1910-1931 et les seuls rapports entre l’Espagne et le Mexique, et par une diversification  certaine par la prise en compte de l’ensemble des relations internationales de l’Espagne et notamment de la relation avec la France et l’investissement dans d’autres temporalités (1833-1868). J’aborde les relations internationales d’un point de vue pluridisciplinaire, à travers des sources différentes (presse, archives diplomatiques, récits de voyage, écrits d’intellectuels) mais aussi en prenant en compte la diversité et multiplicité des problématiques: les questions économiques (réforme agraire au Mexique et en Espagne), politiques ou dynastiques (le débat sur le choix du régime politique et de la dynastie en Espagne et au Mexique avec interventions extérieures dans la politique intérieure –Espagne au Mexique, France en Espagne) et idéologiques, sans négliger le témoignage des voyageurs espagnols et français. Mes travaux contribuent au renouvellement des études sur les relations internationales par l’importance que j’accorde aux images réciproques et aux facteurs idéologiques dans la définition d’une politique extérieure et au rôle des représentations dans le processus de prise de décision politique. Je m’attache également à analyser les acteurs des relations internationales, notamment le personnel diplomatique et les acteurs médiatiques espagnols et latinoaméricains au XIXe siècle.

Thèses soutenues:

-GALANT, Ivanne : « Séville dans les guides de voyages français et espagnols (XVIIIe -XXe siècles) », en co-direction avec Marie Franco, professeur à l'Université Paris 3, soutenue en décembre 2015
- BELLIDO, Federico : « La Transition espagnole. Histoire, mémoire et médias” en co-tutelle avec Francesc A. Martinez Gallego, professeur de l’Université de Valence en Espagne, soutenue en décembre 2019.

 

Enseignement

Cours de Civilisation Espagne-Amérique latine (XIX-XX siècles) cycles Licence et Master, filières LLCE et LEA.

Depuis 1995, cours de civilisation espagnole et latino-américaine sur programme dans le cadre de la Préparation aux Concours (Capes et Agrégation d’Espagnol Externe ete/ou Interne) :
 Droit de conquête, droit des gens
 Ville et campagne en Espagne au XVIIIe siècle
 La crise de 1898
 Nation et nationalismes en Espagne 1876-1978
 L’armée dans la société espagnole contemporaine 1808-1939
 La révolution cubaine (1959-1992)
 Femmes et démocratie : les femmes dans l’espace public (1868-1978)
 Les défis de l’Indépendance : la formation de l’Etat et la Nation en Amérique latine (1808-1910)
 Les Indiens face à la construction de l’État-nation. Mexique-Argentine 1810-1917
Mobilisations sociales et effervescences révolutionnaires dans le Cône Sud (1964-1976) avec Marita Ferraro
Explorations, conquêtes et revers de conquête : les confins amérindiens de l’Amérique du Sud (années 1530 - années 1600)
Moderniser la nation: "race" et citoyenneté dans les Andes (1880-1925)

De 2006 à 2010 création et prise en charge de cours à la demande de l’Institut d’Études Politiques de Grenoble :
 Cours spécialisé Niveau Licence : Amérique Latine : les labyrinthes de l’identité (1808-1940)
 Cours de Master 2 : Identité et démocratie en Amérique Latine (1910-2006) dans le cadre du Diplôme IEP Spécialité « Amérique Latine » (valant grade de master), sous la direction de Célia Himelfarb, IEPG.