© Chircales (1971) de Marta Rodriguez et Jorge Silva
© Chircales (1971) de Marta Rodriguez et Jorge Silva
ColloqueRecherche

Quand les femmes filment : le documentaire dans la péninsule ibérique et dans le continent latino-américain

2 octobre 2019 - 5 octobre 2019
à partir de 9h00
Ce colloque interuniversitaire est organisé par Sonia Kerfa (UGA) et Dario Marchiori (Université Lyon 2) sur les sites de Grenoble et Lyon.
Ce colloque international et interuniversitaire aura pour objet l'étude de la production documentaire réalisée par des femmes des pays de la péninsule ibérique ou du continent latino-américain. Le cinéma documentaire connaît depuis une vingtaine d’années un regain d’intérêt certain auprès du public et les nombreux festivals qui ouvrent leur porte à un cinéma documentant la réalité attestent de ce succès. Pourtant, ce renouveau ne s’est pas accompagné d’un changement de paradigme dans la cartographie genrée : le récit de l’histoire du cinéma perpétue la subalternité des réalisatrices ainsi que la division du travail inégalitaire qui confie aux femmes des fonctions subordonnées dans la création cinématographique. Ainsi, à ce jour, la contribution artistique des réalisatrices n’a pas fait l’objet d’une réflexion approfondie alors que l’histoire du cinéma est riche de films documentaires réalisés par des femmes cherchant à sortir de l’invisibilité et luttant pour leur droit : droit à l’égalité et liberté de créer.

Pour ce colloque, nous avons choisi de nous intéresser à deux grandes aires culturelles dans lesquelles ces deux mots « égalité » et « liberté » ont été malmenés par l’histoire : le continent latino-américain et la péninsule ibérique. Dans ces aires culturelles, au cours de l’histoire passée ou très récente, les femmes ont dû vivre dans des régimes peu enclins à la démocratie et pourtant, elles ont été partie prenante du renouveau du cinéma. Que ce soit au Mexique, en Colombie, au Brésil, en Bolivie, en Argentine mais aussi plus près, en Espagne et au Portugal, des femmes ont capté le réel dans un geste émancipateur.

C’est à une réflexion sur cette production filmique très riche et encore méconnue que nous avons convié les chercheurs du monde entier à l’occasion de ce colloque qui aura pour visée de repenser, dans une perspective transdisciplinaire, les cadres épistémologiques de l’analyse de l’image documentaire. Il réfléchira aux manières dont les films documentaires, maintenus dans une double marginalité, celle du documentaire et celle due au statut des femmes, ont agi comme des opérations d’intelligibilité du monde.

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
2 et 3 octobre 2019 :
Maison de la Création et de l'Innovation
Campus de Saint-Martin-d'Hères (UGA)

4 et 5 octobre 2019 :
Amphi Benveniste
Campus Berges du Rhône (Université Lyon 2)
Mis à jour le 25 septembre 2019