SéminaireRecherche

Nouvelle séance du séminaire "Mémoire et indicible dans les arts contemporains"

le 29 avril 2021
de 9h00 à 11h00
Interventions de Marta Álvarez et Laureano Montero autour des "Images manquantes et expériences indicibles dans les films documentaires de Carolina Astudillo".
L’œuvre documentaire de la réalisatrice hispano-chilienne Carolina Astudillo se construit autour de deux axes thématiques : la mémoire historique et la mémoire des femmes. Ses courts et longs métrages cherchent à combler des vides, à montrer des visages et à raconter des histoires absentes de l’histoire officielle. Ce faisant, la cinéaste chilienne réfléchit aussi aux difficultés de construire un récit historique conditionné par le contexte politique (les dictatures chilienne et espagnole), le patriarcat et la classe sociale, des éléments qui vont déterminer des expériences personnelles qui deviennent indicibles. Comment rendre compte de l’expérience de la torture ? Comment raconter un avortement ?

Notre communication abordera ces questions et fera le lien entre Carolina Astudillo et d’autres réalisateurs de la mémoire (Péter Forgács, Patricio Guzmán, Rithy Panh). Nous verrons par ailleurs comment son œuvre, qui se veut résolument féministe, établit un dialogue avec d’autres artistes et intellectuelles (Aline Marazzi, Frida Kahlo, Sylvia Plath, Susan Sontag, Virginia Woolf...), avec la ferme intention de construire des généalogies féministes permettant de partager des expériences féminines, afin de combler le silence et de la solitude. Nous aurons l’occasion de montrer comment la réalisatrice chilienne, installée en Espagne, est devenue une référence pour des nouvelles cinéastes (Celia Viada Caso, Nuria Giménez) qui suivent son chemin, en récupérant d’autres images manquantes et d’autres expériences indicibles de femmes.

Films de Carolina Astudillo abordés dans la communication
• Ainhoa, yo no soy esa, 2018, 98’’
• El gran vuelo, 2014, 60’’
• Lo indecible, 2012, 14’’
• De monstruos y faldas, 2008, 20’’

Lien zoom
https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/97057530576?pwd=aUtqd0RqdlZ0L3Q3QTZPcEVsNTZXQT09
ID de réunion : 970 5753 0576
Code secret : 435073

Une prochaine séance est programmée le lundi 14 juin 2021 de 14h00 à 16h00 :
 
  • Judite Rodrigues-Balbuena (Université de Bourgogne Franche-Comté, Dijon, TIL EA4182) : « L’indicible et son double : les "souvenirs interdits" des camps de la mort des dictatures du Cône Sud dans Pinturas de guerra de Ángel de la Calle.
  • Sylvie Martin-Mercier (UGA, ILCEA4) :  "Voix et silences de la terreur : la stratégie de la tension vue à travers quelques personnages féminins de bandes dessinées italiennes".
Mis à jour le 6 avril 2021