Équipe

Axe(s) de recherche

  • Arts et littérature
  • Civilisation
  • Histoire des idées
  • Histoire culturelle
  • Intermédialité : histoire politique, culturelle et chants
Le CERAAC, fondé par Lucien Calvié en 1985 et dirigé par lui jusqu’en 1999, réunit depuis des germanistes dont les recherches concernent d’abord la littérature et la civilisation allemandes et autrichiennes depuis le XVIIIe siècle. Au sein de l’ILCEA4, et dans le contexte national de la crise de l’allemand en tant que discipline scolaire et universitaire, le CERAAC s’est efforcé de favoriser une approche « européenne », systématiquement pluridisciplinaire, afin de montrer que l’histoire culturelle allemande et autrichienne représente une partie de l’histoire culturelle européenne, et non un univers renfermé sur soi. Les recherches du CERAAC ont concerné au départ les secteurs traditionnels des études germaniques, notamment l’histoire des idées et la littérature. L’évolution des effectifs étudiants, favorable à la filière LEA (Langues étrangères appliquées), a entraîné un renforcement du pôle contemporanéiste et civilisationniste. L’apport de maîtres de conférences en civilisation a accentué cette évolution du CERAAC vers une approche plus contemporaine et plus historique, et, sans exclure les études littéraires, le centre s’intéresse désormais de plus en plus à la « culture populaire » et aux mentalités. D’où un intérêt marqué pour les arts graphiques (caricatures, affiches), le cinéma (un point fort du congrès Heimat avec la présence d’Edgar Reitz, le réalisateur des films du même titre), la chanson populaire, « commerciale », voire la littérature orale et le rapport aux genres « populaires » comme le conte merveilleux, mais aussi le problème actuel des migrations d’un point de vue politique et culturel. Les travaux lancés par le CERAAC ont suscité une revue Chroniques allemandes, dont 13 numéros sont parus de 1992 à 2009. Depuis cette date, les projets collectifs aboutissent à des publications dans la revue en ligne ILCEA ou chez d’autres éditeurs.

L’évolution actuelle conduit à un rapprochement avec les autres langues et surtout aux coopérations qui dérivent d’une vision des phénomènes culturels liée aux sciences sociales et à l’histoire les projets collectifs, engageant toujours une forte majorité de chercheurs d’autres établissements, étaient tous liés à un sujet relevant de l’histoire politique et culturelle, dans une perspective comparée. Les efforts du CERAAC portent plus particulièrement sur la sphère germanophone et européenne, la relecture de l’histoire et de l’histoire culturelle après 1945 à l’Ouest et à l’Est, l’histoire du temps présent « d’en bas » dans le cinéma documentaire de la République démocratique allemande la question de l’héritage, par exemple dans le domaine du conte populaire. François Genton a créé en 2014 l’axe transversal « Création culturelle et territoire(s) », dirigé depuis 2017 par Mmes Cayuela et Bertonèche. Au sein de l’ILCEA4, les chercheurs du CERAAC coopèrent avec cet axe transversal ainsi qu’avec les axes transversaux « Migrations, frontières, relations internationales » et « Politique, discours, innovation ».

Publications


Participation à des revues extérieures

Tous les membres du CERAAC participent à des revues extérieures : Romantisme, XVIIIe siècle, Études germaniques, Germanica, Allemagne d'aujourd'hui, Revue d'Allemagne, Revue de littérature comparée, Nouveaux Cahiers d'allemand, Le Texte et l'idée, Cahiers d'études germaniques, Aurora, Heine-Jahrbuch, Goethe-Jahrbuch, Jahrbuch für Hegel-Forschung, etc.

Ouvrages collectifs (depuis 2010)

Nombreuses participations à des ouvrages collectifs extérieurs.
 

Ouvrages individuels

Partenariats

Coordonnées

Université Grenoble Alpes
UFR de Langue étrangères
CS 40700
38058 Grenoble cedex 9

Tél : +33(0)4 76 82 43 40
Fax : +33(0)4 76 82 43 51
Courriel