Recherche

M. Manning Nicholas, Professeur de Littérature américaine à l'ILCEA4. Membre junior de l'Institut universitaire de France, Chaire Fondamentale, 2021-2026.

Présentation du projet : 

Littérature américaine et culture thérapeutique. Repenser la création littéraire à la lumière des psychologies du sujet des années 1850 à nos jours.

Quelles valeurs peuvent associer, dans un même paradigme, le diagnostic d’un critique qualifiant d’« autiste » le personnage melvillien Bartleby, et les références que glisse Fitzgerald, dans The Great Gatsby, aux méthodes du développement personnel ? Au nom de quoi des vers d’Emily Dickinson figurent-ils dans des fascicules censés inspirer leurs lecteurs, et des textes littéraires sont-ils prescrits par des psychologues férus de bibliothérapie curative ? Ce projet fait l’hypothèse que tous ces cas, par-delà leur apparente diversité, s’alimentent d’un ensemble de valeurs relevant de ce qui est pensé depuis peu comme une culture thérapeutique. Ils engagent à ce titre une réflexion quant aux relations qu’entretient la littérature américaine avec les discours, pratiques et institutions de la psychologie, mais aussi quant au rôle d’outil réparateur du sujet que la littérature se voit de plus en plus attribuer, malgré les risques éthiques qu’il pose, dans les sociétés néolibérales.

Mis à jour le 9 juin 2022