Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

ILCEA4 ILCEA4

Accueil > Ressources > Recensions et comptes rendus


  • Version PDF

Recensions et comptes rendus

Mis à jour le 1 octobre 2015

  • Alfred Grosser, "L’Allemagne de Berlin différente et semblable" Un compte rendu de François GentonMis à jour le 3 avril 2015

    Alfred Grosser pense, présente et analyse les réalités politiques, sociales, économiques de l’Allemagne en se référant constamment à celles de la France et, au-delà de cette comparaison pour ainsi dire « factuelle », il s’en prend aussi aux idées toutes faites que l’on a de soi et de l’autre des deux côtés de la frontière.

  • André Bolzinger, "Portrait de Sigmund Freud. Trésors d’une correspondance" Un compte rendu de François GentonMis à jour le 3 avril 2015

    Près de cent correspondants, la famille, les amis, les disciples d’Europe et d’Amérique, mais aussi Yvette Guilbert, Lou Andreas-Salomé, Stefan Zweig, Romain Rolland, voire Gaston Gallimard...C’est un beau voyage que propose ici André Bolzinger, la vie de l’Europe, les destins du monde vus à travers la correspondance d’un juif autrichien curieux de tout et conscient d’avoir un destin à construire, médecin des âmes, penseur et créateur original, patient (et ô combien vigilant et exigeant !) organisateur d’une école (ch. 8 : « Vie associative ») et homme de grande culture européenne.

  • Christopher Clark, "Die Schlafwandler. Wie Europa in den Ersten Weltkrieg zog" Un compte rendu d'Eberhard DemmMis à jour le 3 avril 2015

    Es gilt also gegenüber Clark festzuhalten : Es war die deutsche Regierung, die einen lokalen osteuropäischen Konflikt globalisierte, unter dem Druck der Militärs, die nur so ihren von Anfang an aussichtslosen Schlieffenplan ausprobieren konnten.

  • Deux ouvrages qui traitent de la dette publique  Compte rendu de François GentonMis à jour le 3 avril 2015

    Comment conjurer la menace que fait peser la dette publique sur la France, la zone Euro et l’Union Européenne ?

  • Gérard Raulet, "Les romantismes politiques en Europe" Un compte rendu de Marc BéghinMis à jour le 3 avril 2015

    Avec Silvio Vietta, Karl Heinz Götze, Manfred Frank ou encore Robert Legros, c’est la fine fleur de la recherche en histoire des idées qui émarge au sommaire de ce nouveau titre de l’exigeante collection « Philia », aux Éditions de la Maison des sciences de l’homme. Gérard Raulet a dirigé ici un très solide et très riche volume qui incite à prolonger la réflexion sur le romantisme politique et la fascination qu’il continue d’exercer aujourd’hui.

  • Gérard Raulet, "Republikanische Legitimität und politische Philosophie heute" Un compte rendu de Marc BéghinMis à jour le 3 avril 2015

    Dans la continuité d’une réflexion déjà ancienne sur la nation et les limites du pluralisme (on se souvient de son Apologie de la citoyenneté et de ses plaidoyers répétés en faveur du laïcisme français), Gérard Raulet, professeur de civilisation allemande et histoire des idées à la Sorbonne, réunit sous le titre Republikanische Legitimität und politische Philosophie heute huit de ses « articles politiques », ainsi que lui-même désigne ses textes dans un bref avant-propos.

  • Jean Schillinger (dir.), "Louis XIV et le Grand Siècle dans la culture allemande après 1715" Un compte rendu de François GentonMis à jour le 3 avril 2015

    Comment l’Europe centrale germanique a-t-elle pensé la France de Louis XIV des dernières décennies du Saint-Empire à l’âge des extrêmes ? Quatorze contributions, réunies à l’occasion d’un colloque organisé à Nancy en 2010, s’intéressent à l’usage qu’on fit de la France de Louis XIV surtout aux XVIIIe et XIXe siècles, le XXe n’apparaissant à titre exclusif que dans deux textes (H. Meise et R. Marcowitz).

  • Jean-Marie Paul (dir.), "Le Peuple, mythe et réalité" Un compte rendu de Marc BéghinMis à jour le 3 avril 2015

    Dans la continuité d’un précédent livre sur la foule, Jean-Marie Paul recueille ici neuf contributions sur le traitement de la question du peuple dans les littératures française, autrichienne et allemande du XVIIIe au XXe siècle.

  • Jean-Marie Winkler, "Au travers des murs du cachot. Thomas Bernhard auteur-bâtisseur" Un compte rendu de François GentonMis à jour le 3 avril 2015

    En cinq chapitres fort bien documentés et bellement illustrés, Jean-Marie Winkler montre qu’il faudra incorporer à l’œuvre de l’écrivain la ferme qu'il a acquise à Ohlsdorf au milieu des années 1960, lorsque viennent les premiers succès.

  • Joachim Radkau, "Max Weber. Die Leidenschaft des Denkens" Un compte rendu d'Eberhard DemmMis à jour le 3 avril 2015

    L'approche particulière de Radkau induit une lecture prudente et critique, mais ne doit cependant empêcher personne de lire un livre indispensable pour comprendre un des penseurs les plus importants du XXe siècle.

  • Johann Kirchinger, "Der Bauernrebell. Des Leben des streitbaren Landtagsabgeordneten Franz Wieland, Ökonom in Hierlbach, Post Straubing" Un compte rendu de François GentonMis à jour le 3 avril 2015

    Un titre presque baroque pour un personnage baroque, démagogue enflammé et brutal, catholique anticlérical, libéral protectionniste, affirmant publiquement dans la même phrase qu’il aime Dieu, mais aussi son porte-monnaie. La vie de Franz Wieland (1850-1901), paysan riche et moderne (Ökonom !) de Basse-Bavière, l’un des principaux animateurs du parti « Ligue bavaroise des paysans » à la fin du XIXe siècle, permet de découvrir l’univers mental d’une région qui entre résolument dans la modernité technique et économique, sans y être vraiment préparée d’un point de vue politique et social.

  • Lucien Calvié, "Heine/Marx. Révolution, libéralisme, démocratie et communisme" Un compte rendu de Marc BéghinMis à jour le 3 avril 2015

    C’est à une sorte d’autobiographie intellectuelle que nous avons affaire. Mais les problématiques générales – transindividuelles – ne sont pas perdues de vue, puisque aussi bien, loin de se limiter à Heine et Marx, c’est dans le cadre de l’hégélianisme critique que Lucien Calvié présente et analyse leurs rapports.

  • Rüdiger Schütt (dir.), "„Ein Mann von Feuer und Talenten“. Leben und Werk von Carl Friedrich Cramer" Un compte rendu de François GentonMis à jour le 3 avril 2015

    « Nationalité : Européen », tel est le titre donné le 14 juillet 2005 dans Die Zeit à une synthèse consacrée à Cramer par Rüdiger Schütt, l’éditeur de ce livre. Quelques semaines après le « non » opposé le 29 mai par une majorité de Français au projet de constitution européenne, l’allusion était claire : on tenait à rappeler que, dans ses grandes heures, la France avait pu incarner à elle seule l’espoir d’émancipation de tout un continent.

  • Tzvetan Todorov, "Les Ennemis intimes de la démocratie" Un compte rendu de François GentonMis à jour le 13 mai 2015

    Sept chapitres (chiffre un peu magique) rédigés d’une plume alerte pour lire les grands problèmes de l’humanité du XXIe siècle en se libérant des dogmes et des schémas hérités du passé.

  • Un livre de Michael White sur Theodor Fontane Michael James White, Space in Theodor Fontane’s Works. Theme and Poetic Function. Londres, Modern Humanities Research Association, 2012. ISBN 9781907322297Mis à jour le 3 avril 2015

    Un éclairage nouveau : le voyageur brandebourgeois est devenu en quelque sorte un poète de l’universel, l’attachement au Brandebourg n’a pas empêché le détachement d’un art qui représente les visions multiples et contradictoires d’un monde que l’on peut sans doute estimer particulièrement mal préparé à affronter les défis du XXe siècle.

  • Un ouvrage de Caroline Pross Mis à jour le 2 avril 2015

    Cette grande étude paraît deux ans après la disparition prématurée de Caroline Pross (1971-2011), une germaniste à l’œuvre déjà foisonnante.


  • Version PDF

ILCEA4 - Université Grenoble Alpes - UFR Langues étrangères
CS 40700 - 38058 GRENOBLE CEDEX 9 - Tél. : +33 (0)4 76 82 68 56