Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

ILCEA4 ILCEA4

Accueil > Projets de recherche > Projets par centres


  • Version PDF

Projets de recherche du CREO

Mis à jour le 30 janvier 2017

Les projets de recherche du CREO repose sur une articulation forte entre la langue, la littérature et la civilisation de chaque aire linguistique et culturelle concernée (arabe, chinoise et nippone), et transversale à travers les multiples espaces géographiques concernés – monde arabe, monde chinois, monde japonais, espace méditerranéen – et les thématiques et approches proposées. Ses projets communs de recherche sont donc de nature interdisciplinaire, associant des données, des théories et des concepts issus des différentes disciplines de ses membres. Ce rapprochement disciplinaire vise à atteindre, dans le souci d’une approche transdisciplinaire, une plus grande intégration permettant, entre autres, de définir de nouveaux paradigmes, notamment sous l’angle des relations Orient-Occident.

Monica Balda-Tillier :
Organisation d'une journée d'études sur la colère dans la littérature arabe pré-moderne, (mai 2018).
Publication en cours d'une monographie sur le traité d'amour du XIVe siècle : Précis des martyrs de l'amour par Mughultay.

Mathieu Capel :
Poétique transnationale des grands ensembles d’habitation : les grands ensembles d’habitation comme modification de l’être-au-monde contemporain, au-delà des modes d’habiter, jusque dans nos formations épistémiques, esthétiques – voire, parfois, érotiques ?
Le cinéma japonais depuis les années 1980 : déconstruction/reconstruction d’une industrie, bulle spéculative et impact des politiques des conceptions libérales, généalogie esthétiques des films post-fukushima.

Salam Diab-Duranton :
  • Une journée d’études le 15 mars en collaboration avec ICAR portant sur les Proverbes et locutions figées : description, argumentation, catégorisation. Entre la reprise des tentatives faites par des linguistes et parémiologues de différentes aires linguistiques et culturelles et le choix de proposer de nouvelles approches des formes proverbiales, cette Journée d’études se servira des notions de description, de catégorisation et d’argumentation pour établir une analyse linguistique plus approfondie et, de là, tracer en contextes les frontières et les points de ressemblance et de différence entre toutes les formes figées et stéréotypées (proverbes, dictons, aphorismes, expressions figées, etc.). Cette Journée d’études donnera lieu à une publication.
  • Un colloque sur la langue arabe le 28-29-30 septembre 2017 (en collaboration avec Lyon 2, CIDEA, ICAR, AFDA & Inspection générale d’arabe) : L'Enseignement de l'espoir : l'arabe, langue de réussite et de culture ouverte. Ce colloque se propose de brosser un état des lieux du statut de la langue arabe en France et dans son réseau d’enseignement et de recherche à l’étranger. De plus, il vise à proposer des pistes pour renforcer l’attractivité de l’enseignement de l’arabe, sa visibilité, et la prise de conscience de sa nécessité.
  • Publication en cours d’une importante compilation lexicale issue du parler libanais avec la contribution d’autres collègues des deux autres universités françaises (Lyon 2 & Paris 8) et trois universités libanaises (Université libanaise, Université Saint-Joseph et la Lebanese American University).

Damien Morier-Genoud :
Tenue d'un séminaire (2017-2018) et organisation d'un colloque international (2018-2019) sur le thème "De l'Inde à la Chine au XIXe siècle : migrations et frontières", dans le cadre du projet transversal "Migrations, frontières et relations internationales" de l'ILCEA4.
Coordination du volet "Chine moderne et contemporaine" du projet d'édition numérique de L'Encyclopédie des historiographies (Afriques, Amériques, Asies).

Zakaria Taha :

Les dynamiques et mutations identitaires auxquelles sont soumises les sociétés arabes depuis les mouvements de contestation qui ont secoué le monde arabe dès la fin de l’année 2010. Selon une mise en perspective théorique et historique des transformations des sociétés arabes, il s’agit d’envisager la question de la reconfiguration des sociétés arabes non seulement à travers le prisme étatique et du pouvoir mais aussi à travers l’analyse du discours, de la logique et de la stratégie des acteurs étatiques et non étatiques de leurs revendications, de leurs modalités d’organisation et de mobilisation face aux pouvoirs et aux enjeux régionaux et internationaux.
  • Version PDF

Responsable de l'axe

ILCEA4 - Université Grenoble Alpes - UFR Langues étrangères
CS 40700 - 38058 GRENOBLE CEDEX 9 - Tél. : +33 (0)4 76 82 68 56