Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

ILCEA4 ILCEA4

Accueil > Agenda > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Le mouvement intellectuel et artistique de Taos, Nouveau-Mexique, dans les années 1920-1930

Recherche

okeef.jpg

okeef.jpg

Conférence
le 12 janvier 2016
à partir de 17h30
salle Jacques Cartier

Cette conférence, en marge de l’exposition du Musée de Grenoble sur Georgia O’Keeffe et ses amis photographes, aide à appréhender la place de Taos dans l’histoire des idées du monde occidental.

Les mouvements intellectuels et artistiques des premières décennies du XXe siècle témoignent des mutations profondes de la société étasunienne. Avec la fin de la « destinée manifeste », qui avait poussé le pays à s’étendre sur le continent nord-américain, les territoires de l’ouest sont intégrés dans la géographie nationale. La construction des États-Unis s’est faite dans le déplacement, les flux migratoires vers l’ouest, à travers la « prairie » et les Rocheuses. On ne peut appréhender et comprendre ce pays que par sa traversée.

Taos, au Nouveau-Mexique, est un cas à part sur la route de l’ouest. Cette petite ville hispanique, construite sur une terre indienne, est un lieu de passage qui a marqué l’œuvre de beaucoup d’artistes et de penseurs venus dans les années 1920-1930, parce qu’ils y avaient été invités par une patronnesse des arts, Mabel Dodge, qui y tenait un salon intellectuel. Visitant la région en 1917, elle avait immédiatement décidé de s’y installer poussée par la certitude que les Indiens du pueblo de Taos représentaient l’avenir du monde. Par son mariage avec un chef de la tribu elle devint Mabel Doge Luhan et passa sa vie à mettre en contact ceux parmi les écrivains, peintres, photographes et intellectuels du monde occidental dont elle pensait qu’ils seraient à même de faire fructifier ce savoir émanant du Nouveau Monde. D.H. Lawrence, Ansel Adams, Georgia O’Keeffe, Alfred Stieglitz, Carl Gustav Jung, Mary Austin, Willa Cather et John Collier firent partie de ses invités. Chacun en tira une expérience indélébile, personnelle, et souvent imprévue, dont la trace se lit dans leur œuvre.

Pour en savoir plus

Mis à jour le 12 janvier 2016

  • Version PDF

Infos +

Lieu : 
Salle Jacques Cartier
Maison des langues
Plan d'accès

Responsable de l'événement : 

Partenaires

Conférence en partenariat entre le Musée de Grenoble

Rechercher

Une actualité

ILCEA4 - Université Grenoble Alpes - UFR Langues étrangères
CS 40700 - 38058 GRENOBLE CEDEX 9 - Tél. : +33 (0)4 76 82 68 56